À livres ouverts

Loisirs

L’été se prête à merveille à la lecture, dans son jardin, au bord de la Marne, dans les parcs, ou encore en vacances... Pourquoi ne pas en profiter alors pour découvrir les écrivains de notre territoire ? Saint-Dizier, Der et Blaise Mag’ est parti à la recherche de ces auteurs faisant l’actualité littéraire.

Monique Cardot a publié son troisième ouvrage L’idée de soi, récompensé par le Prix 2017 de l’Association des Écrivains de Haute-Marne. Ce récit romancé emmène le lecteur sur les traces d’une enfant dans les années 1950/1960 confrontée au néant social et en proie à une douloureuse relation mère-fille. Des petits morceaux de vie nous tiennent en haleine.

Le sociologue et écrivain, bien connu du territoire, Henri-Pierre Jeudy signe Le chapeau fossilisé. Cette oeuvre envoûtante oscille entre le réel et l’imaginaire. Après avoir assisté à son propre enterrement, l’auteur revient du cimetière pour rejoindre la maison où, parmi les revenants, l’attend Nathanaëlle, figure de la danseuse automate.

Thierry Beinstingel écrit actuellement un nouveau roman dont la sortie est programmée en janvier 2019. Il se pourrait qu’un jour je disparaisse sans trace est une histoire à trois voix entremêlées qui revisite le mythe du Robinson. L’écrivain s’est consacré, en 2017, à une thèse sur la littérature du travail qui sera publiée prochainement. Pour une lecture philosophique, optez pour Philorange. Bertrand Puysségur dévoile un essai de philosophie morale et politique, à partir de la couleur orange, récurrente dans sa vie. Il écrit actuellement Requiem 14, un recueil de nouvelles autour de la mort, à paraître en novembre.

Pour les férus d'Histoire

Les frères Claude et Roger Petitpierre ont publié, à l’issue de 25 années de recherches, Haute-Marne au Coeur de l’Histoire, une oeuvre monumentale en deux tomes. Plus de cent cartes géographiques originales, commentées et illustrées de croquis finement réalisés, présentent les richesses de notre département, carrefour des rencontres et affluences européennes depuis des temps immémoriaux. D’un autre genre, Le Bon Coeur de Michel Bernard est l’histoire de Jeanne d’Arc. L’ambition de l’auteur est de nous faire revivre cette histoire que l’on connaît ou que l’on croit connaître tel un chroniqueur de l’époque. 

Du côté des polars

Nous vous proposons des intrigues ayant pour cadre le territoire. Comme un poney dans un manège, Armand Gautron signe une nouvelle aventure de ses personnages fétiches Antoine Landrini et Soraya Legoff. Cette dernière, à peine arrivée à Saint-Dizier pour un remplacement, doit enquêter sur deux blessés et quatre morts... La capitaine de police a du « pain sur la planche ». Les Mystères de la Tour à Diables de Jean-Marc Delcroix font suite à sa trilogie Chameriades. L’auteur nous emmène dans les souterrains de cette tour d’Orchies, construite au XVe siècle, qui servit à la fois de guet et de prison. Le lieutenant Bourdichon est appelé par la Brigade territoriale d’Orchies pour la mort suspecte de Marie-Dominique Dauchy, une quinquagénaire qui s’intéressait à la Tour et à ses souterrains…

Pour les amateurs d'images

Pascal Bourguignon, spécialiste en photographie aérienne et nature, réunit dix années de photos dans Lac du Der histoire d’arbres pour découvrir le lac, à toutes les saisons, sous un oeil inédit, avec l’arbre comme fil conducteur. Côté bande dessinée, le dessinateur Etienne Martin, alias Etienne M., a fait appel à Sylvain Féry, professeur des écoles à l’Assomption, pour le scénario des dernières aventures de Brezza, la chanteuse de jazz connue pour sa spontanéité et ses formes généreuses. Ce nouveau volet intitulé Les sirènes du gogoswing est la suite de La sirène du gogoswing paru en 2008. Sylvain Féry, grand fan de cet épisode de la BD, a imaginé une histoire entre flashback et suite du premier volet. Sortie en septembre 2018. 

 

Vous pouvez retrouver la plupart de ces ouvrages dans les médiathèques du territoire !

[ Publié le : mercredi 1 août 2018, à 11h07 ]

Retour