Central Transylvania

Economie

Depuis 2017, Central Transylvania propose via un site internet des produits culinaires en provenance de Transylvanie. Actuelle locataire de l’Espace Créateurs d’Entreprises, la jeune entreprise se diversifie pas à pas. Présentation.

Le terroir transylvanien dans votre assiette

Né à Saint-Dizier, Pierre Anoma grandit en Côte d’Ivoire. Après ses études en France, il décide de revenir s’installer dans la cité bragarde où vit sa famille. Employé dans les travaux publics, il est envoyé en mission en Roumanie. Là-bas, il tombe littéralement amoureux de la Transylvanie (région située au nord-ouest du pays) « un territoire qui a gardé son identité avec ses châteaux médiévaux et villages typiques » raconte-t-il. Il découvre surtout un patrimoine gastronomique qui fourmille de recettes traditionnelles avec des autochtones attachés aux produits naturels. Il ajoute : « C’est un goût particulier qu’on ne retrouve pas ici, comme par exemple des légumes grillés avec un petit goût fumé ou des cépages qui n’existent qu’en Roumanie ».

C’est au hasard d’une discussion que l’entrepreneur bragard entend parler de l’Espace Créateurs d’Entreprises. Souhaitant « changer de vie », le jeune père de famille se décide alors à franchir le pas pour mettre sur pied son projet Central Transylvania, et ainsi vendre des produits du terroir roumain. « C’est une idée que j’avais depuis longtemps. Se procurer ces produits en France n’était pas possible et je voulais retrouver le goût et la qualité des spécialités de cette région » explique-t-il. L’Incubateur de Saint-Dizier l’aide alors à structurer son projet et l’aiguille vers les partenaires capables de financer ses formations de créateur d’entreprise.

En plus de la vente aux particuliers via son site web, Pierre Anoma propose désormais ses produits aux revendeurs professionnels. « Mon concept fonctionne, les avis certifiés collectés par un organisme neutre sont positifs et encourageants », s’enthousiasme le bragard. « Je travaille sur ma propre gamme de produits avec ma propre marque afin de proposer les produits et le goût que je souhaite » conclue-t-il.

Quant aux curieux ou gourmands désireux de goûter aux délices des produits transylvaniens, Pierre Anoma leur propose de venir goûter son Kürtos Kalacs (sorte de brioche à la broche) lors du marché du mercredi, au centre-ville de Saint-Dizier.

 

Renseignements : www.centraltransylvania.com 

[ Publié le : mardi 29 septembre 2020, à 16h25 ]

[ Dernière mise à jour : mardi 29 septembre 2020, à 16h59 ]

Retour