Ces secteurs qui recrutent : le commerce

Commerce

Certains métiers du commerce recrutent fortement. C’est le cas de la restauration, et notamment du service. 

Le commerce, pour évoluer professionnellement

Delphine Maigret, gérante de la brasserie François Ier à Saint-Dizier, confie ne pas avoir trouvé d’apprenti avant d’ajouter « dans le Grand Est, de nombreuses offres d’apprentissage dans le secteur de la restauration sont à pourvoir. Les jeunes pensent que ce sont des métiers difficiles ». 

Les postes à responsabilité, tels que responsable de magasin ou de rayon dans les grandes surfaces, sont également en recherche de candidats. Certes, les salaires sont parfois jugés trop faibles au début, et les plages horaires de travail considérées difficiles à vivre (en soirée ou parfois le week-end). Pourtant, et peu le savent, le commerce est un secteur où l’ascension professionnelle est plus facile qu’ailleurs. Il n’est pas rare en effet de débuter comme employé de rayon pour finir responsable de magasin.

 

Cindy Baudart, serveuse, Brasserie François Ier à Saint-Dizier

J’ai 39 ans et cela fait près de 25 ans que je suis serveuse. J’ai toujours aimé le rapport à la cuisine, au service, le travail en équipe et le contact avec les gens, d’où ce choix professionnel. J’ai passé un CAP BEP Hébergement au Lycée Saint-Exupéry puis un CAP BEP et un BP Restauration, en apprentissage. Il ne faut pas généraliser sur les contraintes liées à ce travail. Pour ma part, j’ai toute ma matinée de libre, une belle pause l’après-midi et je ne quitte pas plus tard que 22h30. En plus de cela, je travaille très rarement le week-end. Nous avons un rythme différent, mais il suffit de s’adapter. Et puis les clients sont sympas, c’est toujours motivant.

[ Publié le : lundi 4 février 2019, à 9h52 ]

[ Dernière mise à jour : lundi 4 février 2019, à 9h55 ]

Retour