Des outils pour entreprendre

Économie

La Communauté d’agglomération Saint-Dizier, Der et Blaise travaille activement au maintien du tissu économique existant et au renforcement de l’attractivité du territoire. Présentation des moyens mis en oeuvre.

La Direction du Développement économique et de l’Emploi (DDEE) oeuvre au quotidien, guidée par deux maîtres mots : l’accompagnement et l’adaptation. L’accompagnement des entreprises déjà implantées sur le territoire ou en passe de l’être est primordial : ressources humaines, élaboration de plan marketing pour booster une activité, communication aux salariés, information, conseil, recherche de foncier ou de bâti, mise en relation de différents interlocuteurs...

Notre travail, c’est du sur-mesure.

« Notre travail, c’est avant tout du réseau et de la confiance. Nous prenons du recul pour voir si les projets sont viables, pour trouver les bons interlocuteurs. Notre rôle c’est de mettre de l’huile dans les rouages, d’ouvrir des portes un peu bloquées », confie Jean-Michel Feuillet, vice-président en charge de l’économie, de l’emploi et de l’insertion. L’adaptation est une autre faculté importante dans les missions de la DDEE qui travaille avec des entreprises de secteurs d’activités différents (commerce, industrie, tertiaire, technologique, etc.). Du très gros groupe à la jeune autoentreprise, en milieu urbain comme rural, les enjeux et les problématiques ne sont pas les mêmes. « C’est grâce à une très bonne connaissance des entreprises que nous sommes capables de répondre au mieux à leurs besoins. Notre travail c’est du sur-mesure. »

 

3 questions à Philippe Bossois, Président de la Communauté d’agglomération

Quels sont les atouts du territoire pour séduire les entreprises ?

P. B. : Je voudrais d’abord souligner deux points. Le développement économique passe, certes, par l’implantation de nouvelles entreprises mais aussi par le développement des projets des entreprises déjà installées. Ensuite, lorsque nous parlons de nouvelles entreprises, nous les imaginons grandes. Or, nous travaillons plus souvent sur des projets de taille plus modeste mais qui, à terme, peuvent avoir un important potentiel. Nous encourageons donc les dispositifs tels que l’incubateur ou les relais d’entreprises.
Le territoire possède de nombreux atouts pour séduire les entrepreneurs : des coûts d’installation et de vie compétitifs, une main d’oeuvre qualifiée et consciencieuse, un positionnement géographique stratégique au centre de la région Grand Est, une qualité d’accueil et de service performante et un cadre de vie agréable.

À propos du commerce, quelle est la stratégie générale du territoire ?

P. B. : A Saint-Dizier, nous voulons accroître la notoriété et l’attractivité commerciale de la ville. Ainsi, au Chêne Saint-Amand et au Val d’Ornel, nous privilégions des enseignes « locomotives » qui non seulement limitent l’évasion commerciale mais augmentent la fréquentation. Dans cette démarche, nous restons vigilants quant à l’implantation d’enseignes qui pourraient fragiliser l’existant. En centre-ville, c’est différent. Si les achats en ligne ont révolutionné le commerce, une grande part de la population cherche toujours à avoir un contact avec les commerçants. Il y a un côté plaisir et convivialité que le projet « coeur de ville », porté par la mairie de Saint-Dizier, va accentuer. Enfin, concernant le commerce de proximité à Montier-en-Der, Wassy, Eurville-Bienville, etc., nous oeuvrons pour maintenir les activités existantes et en développer de nouvelles. A Brousseval, par exemple, nous aidons deux commerçants (dont l’un part à la retraite) à trouver un repreneur.

Quels sont les enjeux à mener une politique active pour l'emploi, l'insertion et la formation ?

P. B. : L’enjeu majeur est de conduire le plus de personnes possibles vers l’emploi. Qu’elles soient sur le point d’entrer dans la vie active, en reconversion professionnelle ou éloignées de l’emploi. Nous travaillons en lien avec la Mission Locale pour renforcer ses actions et nous avons aussi déjà développé des partenariats avec les associations d’insertion.

 

 

Le commerce doit être un élément attractif du territoire. Pour répondre aux besoins de la population d’un bassin de vie plus vaste que celui de l’Agglo.

Dominique Laurent, vice-président en charge du commerce

 

Un espace pour entreprendre et innover

Les entrepreneurs en devenir bénéficient de l’Espace Créateurs d’Entreprises pour développer et asseoir leur activité. Il leur offre des conditions optimales (locaux, accompagnement, conseil et formation) et abrite aussi :

  • L’incubateur de projets : Mathieu Paquin, l’animateur, aide les porteurs d’un projet à préciser leurs idées pour aboutir à une création d’activité.
  • Le Fablab : un laboratoire de fabrication associatif. Les adhérents disposent de machines et d’outils pour élaborer un objet ou réaliser un prototype.
  • L’espace de coworking : un bureau partagé pour les personnes n’ayant pas besoin d’un bureau à temps plein et pour les porteurs d’idées qui viennent travailler dans un lieu propice à la créativité.

Une réflexion est en cours pour multiplier ces dispositifs ailleurs sur le territoire, à l’instar du projet de relais d’entreprises à Ceffonds.

 

A la conquête de nouvelles entreprises

L’implantation de nouvelles entreprises sur le territoire, telle est l’autre mission de la Direction du Développement économique et de l’Emploi. Deux moyens pour y parvenir : valoriser les atouts du territoire et prospecter aux niveaux national et international. Des agences spécialisées sont ainsi missionnées par l’Agglomération pour mener une veille active sur les secteurs d’activité en croissance et dénicher des entreprises ayant des souhaits d’expansion. Ce vaste programme se fait en partenariat étroit avec les chambres consulaires, les agences de développement économique, l’Etat, la Région…

 

Les chefs d’entreprise du territoire en sont les premiers ambassadeurs pour le promouvoir.

Philippe Novac, vice-président en charge du suivi des entreprises

 

 

Le Parc d'Activités de Référence en chiffres :

  • 26 entreprises implantées
  • Près de 400 emplois
  • 195 Ha de surface
  • 59 Ha d'aménagement paysager

[ Publié le : mercredi 8 novembre 2017, à 14h06 ]

[ Dernière mise à jour : mercredi 8 novembre 2017, à 16h09 ]

Retour

Coordonnées

Direction du Développement économique et de l'emploi

developmxapement@hppphmagzirie-2zwusaintd+6+aizlsier.frrxdi

Cité Administrative
12 rue de la Commune de Paris
52115 Saint-Dizier cedex

Tel : 03 25 07 31 73

crazyfetish.net
fetishclip.net
extrememix.net