Explorations archéologiques à Saint-Dizier

Archéologie

La 9e campagne de fouilles archéologiques programmées sur le site des Crassées à Saint-Dizier se tiendra du 27 mai au 12 juillet. Elle est encadrée par les archéologues de l’Institut national de recherches archéologiques préventives (Inrap), qui, avec et leurs équipes poursuivront l’exploration de ce site pour en découvrir tous les secrets. Le public est, quant à lui, invité sur ce haut lieu historique à l’occasion des Journées nationales de l’archéologie qui promettent surprises et animations les 14, 15 et 16 juin 2019.

« Nous nous réjouissons de voir les équipes de l’Inrap investir le site des Crassées. Cette année, ils seront là pendant 7 semaines, au lieu de 5, les découvertes s’annoncent prometteuses » annonce Elisabeth Robert-Dehault, maire de Saint-Dizier. En effet, chaque année, dans le cadre d’une fouille programmée, ils sont une quarantaine à investir le site gallo-romain des Crassées, situé au sud-est de la ville. Occupé pendant 1200 ans, ce probable lieu de pouvoir comprend les fondations d’une église, une nécropole et les vestiges d’une villa gallo-romaine. Pour la 9e année consécutive, les archéologues de l’Inrap accompagnées de bénévoles et d’étudiants vont creuser les sols pour révéler les mystères de ce site et tenter de comprendre sa relation avec le site des Tuileries, où a été découvert le Trésor des chefs francs en 2002.

Du côté de la nécropole, l’équipe de Stéphanie Desbrosse-Degobertière va tenter d’atteindre l’espace funéraire mérovingien après avoir fini de fouiller l’emprise de l’église et exploré la partie du cimetière paroissial situé sur le plateau. Raphaël Durost et son équipe vont, quant à eux, poursuivre l’exploration du bâtiment de la Villa, le plus profond renfermant les bains (2 mètres de profondeur dans les couches archéologiques).

Les 14, 15 et 16 juin, pour les Journées nationales de l’archéologie, les archéologues et les bénévoles partageront leurs recherches et les récentes découvertes avec le public à travers différentes animations : conférences, portes ouvertes ou encore ateliers et initiations. Jeunes et moins jeunes, les habitants remonteront le temps pour découvrir leurs origines. Nul doute que ce rendez-vous devrait entretenir l’enthousiasme de la population bragarde qui a largement répondu présente en mars dernier pour la 1ère édition du festival « Les Printemps de l’archéologie ».

 

En partenariat avec France Bleu

[ Publié le : mercredi 22 mai 2019, à 11h08 ]

[ Dernière mise à jour : lundi 17 juin 2019, à 14h58 ]

Retour