La Grande Guerre à Saint-Dizier

Histoire

En 2014 la Ville de Saint-Dizier, en lien avec les associations d’anciens combattants avait organisé diverses manifestations pour célébrer la Grande Guerre. Cette campagne quinquennale et nationale de commémorations du centenaire de la Première Guerre mondiale s’achèvera entre septembre 2018 et février 2019. Le grand public et les scolaires pourront découvrir des documents exceptionnels et redécouvrir leur histoire.

Suite et fin des commémorations

Exposition, diffusion de photos stéréoscopiques, colloque sur le surréalisme, conférences, cérémonies, spectacle…le programme d’animations pour clôturer le centenaire de la Grande Guerre à Saint-Dizier sera riche et varié. Le fil directeur sera la place de la cité bragarde pendant ce conflit et les conséquences directes sur ses habitants…

Une exposition itinérante, réalisée par le service des Archives municipales, intitulée « La Grande Guerre à Saint-Dizier » évoquera le quotidien des Bragards selon 5 thématiques illustrées et documentées à partir d’archives. De l’hôtel de Ville au musée, en passant par l’espace Saint-Dizier 2020, cette exposition pourra s’accompagner de visites guidées.

Les 14 et 15 septembre, le théâtre deviendra le lieu de projection d’un diaporama de photos stéréoscopiques. Grâce à des lunettes, jeunes et moins jeunes visionneront des photographies 3D vieilles d’un siècle. L’association « Les Mandariens » organisera les 5 et 6 octobre, au théâtre le colloque « La Grande Guerre, l’entrée dans la folie et le surréalisme ». Plusieurs écrivains et maîtres de conférences se succèderont. Ils évoqueront la naissance du mouvement littéraire, le surréalisme, à l’hôpital de Saint-Dizier lors du séjour d’André Breton, jeune médecin mobilisé pour soigner les poilus traumatisés.

Le musée proposera une conférence dédiée à l’archéologie de la Grande Guerre le 8 novembre, tandis que des lectures à voix-haute d’extraits du journal du Chanoine Jacob témoin du conflit, auront lieu les 10 et 21 novembre (et le 18 janvier). Le 11 novembre, une cérémonie patriotique, avec des figurants et des cavaliers en costume conviera la population à célébrer l’armistice de 1918. Le même jour, le Souvenir Français évoquera avec émotion dans le spectacle « Dis-moi Papi – 11 novembre 1918, 11h du matin » les deux dernières années de guerre, entre lectures, poèmes et chansons. Enfin, le 12 décembre, les enfants pourront confectionner dans le cadre des ateliers du mercredi au musée « Nénette et Rintintin » les poupées porte-bonheur des soldats.

[ Publié le : jeudi 13 septembre 2018, à 15h49 ]

[ Dernière mise à jour : lundi 17 septembre 2018, à 9h43 ]

Retour