Le Bon Roi Dagobert

Histoire Exposition

Le « Bon roi Dagobert » a-t-il vraiment eu sa culotte à l’envers ? Nous allons rétablir la vérité. Peut-être que cette célèbre chanson n’était pas écrite pour lui.

En janvier, le service Communication de la Communauté d’agglomération, en lien avec le musée, est intervenu, auprès des élèves de seconde, option « Littérature et société », au lycée Saint-Exupéry, de Saint-Dizier. Voici l'un des textes proposé dans le cadre de cet atelier et de l'exposition sur l'Austrasie.

 

Dagobert Ier est né au début du VIIe siècle. Selon le dictionnaire d’Histoire de France de Perrin, il « est rompu dès son plus jeune âge aux affaires du royaume. A sa majorité, Dagobert est formé à une bonne gestion administrative. Roi en 629, il exige de ses vassaux la restitution de terres qui lui permettent d’étendre la souveraineté franque de l’Austrasie (…).
Dagobert s’efforce de limiter les pouvoirs de l’aristocratie. » Il gagne ensuite la confiance des humbles en se montrant intraitable sur les problèmes de justice.
A sa mort, l’Austrasie revient à son fils Sigebert et la Neustrie à son autre fils Clovis II, et l’unité dynastique, dès lors, ne cessera plus de s’affaiblir.

La chanson du « Bon Roi Dagobert », a été écrite dans les années 1750, plus ou moins vers la Révolution française. Elle est faite pour décrédibiliser non pas le roi Dagobert lui-même, mais le roi de l’époque, Louis XVI ; ceux qui ont écrit la chanson ayant besoin d’un personnage autre que leur roi pour faire office de miroir. Ils ont choisi ce personnage car ils avaient besoin  d’un roi qui avait déjà une image très dégradée, et de son conseiller Eloi, pour faire un « duo humoristique ». En effet, Dagobert était dit myope, et également une personne distraite, tête en l’air, et ayant beaucoup d’autodérision : c’était un bon vivant, mais le respect dû au roi a fait passer sa distraction pour une simple légende. Cependant, cette chanson n’a pas pour but de retranscrire une vérité historique mais de se moquer de Louis XVI à travers la personnalité distraite de Dagobert.

Donc, selon ce que nous avons pu étudier, la chanson du roi Dagobert se baserait plus sur des légendes, Dagobert étant un roi mal connu à l’époque de l’écriture de cette chanson.
Dagobert, soit, avait une réputation de bon vivant un peu distrait, mais la société mérovingienne le connaissait surtout pour son sens de la justice et avait un grand respect pour lui.
En conclusion, nous dirons que la chanson du bon roi Dagobert est surtout due à sa joie de vivre présente dans les légende et rappelant le caractère de Louis XVI qu’au véritable personnage de Dagobert.

 

Par Ynès Gharzouli et Juliette Moran

[ Publié le : jeudi 16 mars 2017, à 15h30 ]

[ Dernière mise à jour : jeudi 16 mars 2017, à 15h31 ]

Retour

Coordonnées

Musée de Saint-Dizier

Horaires d’ouverture

  • Les lundi et mardi : fermeture au public
  • Du mercredi au dimanche : ouverture au public, de 13h30 à 17h30
  • Fermé les jours fériés

Du mercredi au dimanche, de 13h30 à 17h30.
Fermé le lundi, le mardi et les jours fériés.

Entrée libre et gratuite

17 rue de la Victoire
52100 Saint-Dizier

Tel : 03 25 07 31 50

<span hbocl8wzass="setnlp_border purple">vrw</span>mcjcusev4/e@mjuidair0svfzie-saiwgntdiziest8kr.fr (musmkee@maitlrizm2ne-saintduv8c9izkwpier.frmu6bw)

Liens associés