Le Contrat de Ville soutient l’emploi

Emploi

Des projets relatifs au développement de l’emploi ont été financés en 2018 par la Communauté d’agglomération et l’État dans le cadre du Contrat de Ville. Ces dispositifs concourent à soutenir la recherche d’emploi et les parcours d’insertion des habitants. Deux d’entre eux mettent tout particulièrement l’accent sur des secteurs porteurs.

Tremplin 52, en partenariat avec la Banque Alimentaire de Saint-Dizier, propose un chantier d’insertion « métiers de la logistique ». Durant 9 mois à raison de 20h par semaine, 3 personnes éloignées de l’emploi intègrent cette action dans le cadre d’un parcours emploi compétences. L’objectif est de favoriser leur accès à l’emploi ou à la formation qualifiante autour de métiers porteurs sur le bassin bragard. Les participants se forment aux métiers de la logistique au sein de l’entrepôt de stockage de la Banque Alimentaire. Un encadrant technique et un conseiller en insertion professionnelle accompagnent individuellement ces salariés, afin de maximiser leurs chances de retour à l’emploi à l’issue de ce chantier. Enfin, ils bénéficieront d’un plan de formation. 

L’association Réseau Active a mis en place depuis le mois de septembre le Centre Opérationnel de Préparation à l’Emploi (COPE), un outil innovant de mise en situation professionnelle. Il s’agit d’aider des personnes ayant des difficultés d’accès à l’emploi, orientées par les différents prescripteurs. Concrètement, les participants sont accueillis de 1 à 5 journées autour d’un secteur identifié en tension ou porteur de débouchés, à savoir le bâtiment et les travaux publics, l’hôtellerie et la restauration, l’industrie, les services à la personne et la propreté, le commerce, le numérique et les métiers du tertiaire. Cette immersion se déroule en trois temps : présentation du métier par un professionnel, présentation des outils liés à cet emploi et mise en application. Ce dernier volet pratico-pratique permet au candidat de tester son choix professionnel et d’évaluer ses compétences au regard du métier choisi. Enfin de parcours, un plan d’action est remis à chaque personne pour lui permettre d’accéder au métier découvert : formations existantes, entreprises qui recrutent, organismes d’immersion, etc.

 

Se laisser séduire par l’intérim

Oui les agences d’intérim font du travail temporaire, mais pas uniquement. Elles proposent aussi CDD, CDI et depuis récemment le CDI intérimaire. En quelques mots, ce contrat adapté aux évolutions du monde du travail offre plus de sécurité dans l’emploi pour l’intérimaire : un contrat pouvant aller jusqu’à 36 mois, un employeur unique qui est l’agence d’intérim, un salaire garanti et les avantages du CDI (congés payés, mutuelle, etc.). Le CDI intérimaire est aussi l’opportunité de découvrir de nouveaux métiers liés aux compétences du salarié.

[ Publié le : lundi 25 février 2019, à 10h10 ]

Retour