Montier-en-Der : petite ville de demain

Agglomération La Porte du Der

Montier-en-Der est une destination touristique très prisée par sa proximité avec le Lac du Der et ses événements associatifs et culturels en toutes saisons. Une ville où il fait bon vivre donnant à ses habitants l’accès aux services essentiels.

L’histoire connue de Montier-en-Der, (monasterium in dervo - monastère dans la forêt de chênes) commence au VIIe siècle, plus exactement en 672, lorsque Berchaire, le moine fondateur des abbayes du Der, choisit un endroit isolé pour y établir un monastère d’hommes. La consécration de l’Abbatiale a lieu en 998. Dès le Moyen Âge la communauté religieuse développe son influence sur la région et accroît considérablement son patrimoine. Une charte de franchise de 1511 établit l’existence de Montier-en-Der. à la Révolution, les moines sont chassés et les biens monastiques dispersés. L’histoire tragique de la cité dervoise se déroule au XXe siècle lorsqu’en juin 1940 les pilonnages allemands détruisent la ville aux deux-tiers : l’Abbatiale est éventrée, le centre historique d’architecture à colombage incendié. Touchée en plein coeur la cité panse ses plaies. Durant 40 ans, le maire Paul Percheron, conduira sa reconstruction vers la configuration actuelle.

[ Publié le : lundi 8 février 2021, à 14h33 ]

Retour