Point sur les arbres de la rue Louis Ortiz

Environnement

Dans le cadre de l’aménagement de la rue Louis Ortiz, la Ville de Saint-Dizier s’est préoccupée de l’état de santé des arbres. La vingtaine d’arbres de la rue Louis Ortiz dont l’état sanitaire dégradé laisse craindre un risque de chute important dans l’avenir ne seront pas conservés, trop dangereux et malades. Une décision difficile mais jugée comme la plus raisonnable par la collectivité.

La Ville de Saint-Dizier et ses services œuvrent au quotidien au respect de l’arbre. Avec un patrimoine arboré de plus de 8 000 arbres faisant l’objet d’un recensement précis et d’un suivi sanitaire et la charte de l’arbre adoptée en 2018 par son Conseil municipal, la Ville de Saint-Dizier mène une démarche respectueuse et de valorisation de la biodiversité. Chaque projet est pensé en conformité avec la Charte de l’arbre. 

La vingtaine de tilleuls, situés rue Louis Ortiz, font l’objet depuis plusieurs années d’une surveillance sanitaire accrue. Certains d’entre eux ont malheureusement été infectés par un champignon lignivore (le polypore écailleux) très actif et se propageant sur cette essence, rendant le bois mou et lui faisant perdre sa résistance mécanique pouvant entrainer la rupture du tronc. A ce titre, 2 tilleuls de cet alignement ont déjà été abattus fin 2018. Les autres arbres de la lignée seront coupés cet été, la propagation du champignon laissant entrevoir un abattage global inévitable à terme pour stopper la maladie.

Le projet d’aménagement de la rue Louis Ortiz et plus largement du quai Lamartine, prévu dans le cadre du projet Saint-Dizier, Cœur de Ville, vise à redynamiser et requalifier les espaces urbains et l’amélioration paysagère du centre-ville. Compte-tenu du diagnostic sanitaire des arbres de la rue Louis Ortiz, la décision a été prise de les remplacer par des arbres à fleurs.

Le projet d’aménagement du secteur Lamartine / Louis Ortiz prévoit la plantation de 185 nouveaux arbres répartis ainsi :

  • Rue Louis Ortiz : 31 arbres (des familles des pruniers à fleurs et des poiriers à fleurs) de force 20-25 (hauteur de 4 à 5 m) lors de leur plantation
  • Autour du giratoire de la rue Lamartine et de l’avenue de Verdun : 15 arbres (de la famille des séquoias)
  • Quai Lamartine : 139 arbres (des familles des érables, des pommiers à fleurs, des pruniers à fleurs, des chênes et des sorbiers)

Ce projet est également complété par le développement des espaces verts le long du canal par la mise en place notamment de plantes vivaces et couvrantes.

 

 

[ Publié le : vendredi 17 juillet 2020, à 10h54 ]

[ Dernière mise à jour : lundi 7 septembre 2020, à 11h25 ]

Retour