Portrait de village : Saint-Vrain

Agglomération

A l’est du département de la Marne en Champagne humide, à mi-chemin entre Saint-Dizier et Vitry-le-François, Saint-Vrain est un de ces villages où il fait bon vivre. Des maisons à colombages aux légendes transmises par les aînés, la commune dévoile quelques lieux remarquables.

Saint-Vrain, la légendaire !

Juste derrière la mairie, installée dans l’ancien local à pompe incendie pour des questions d’accessibilité, se dresse l’église du XIe siècle, inscrite à l’inventaire des monuments historiques en 1834. Sa tour carrée du XIIIe siècle présente deux clochers, dont l’un est en extérieur. Le portail sud est surmonté d’une Vierge à l’enfant classée monument historique depuis 1908. L’église est ouverte tous les jours de 9h à 18h, grâce au concours d’une habitante qui assure son ouverture et sa fermeture quotidienne. Dans la rue principale, les habitations de style champenois côtoient les grandes demeures en pierres et les constructions récentes. Deux anciens pigeonniers, aussi appelés colombiers, sont encore visibles au-dessus des porches. En poursuivant en direction d’Heiltzle-Hutier, un marronnier centenaire trône fièrement, offrant la certitude d’une pause ombragée aux marcheurs partis à la découverte du circuit de Saint-Vrain. Cette boucle de 12 km (comptez environ 3h30) a pour point de départ et d’arrivée la salle des fêtes du village. A travers bois, le chemin croise les étangs privés des Lieux et du Gris Mansard.

 

[ Publié le : vendredi 21 septembre 2018, à 11h09 ]

Retour