Positiver le handicap par le travail

Emploi Solidarité

Créé en 1985, l’ESAT « Les Ateliers de l’Héronne » à Puellemontier accueille 103 travailleurs handicapés dans une approche globale d’épanouissement personnel par le travail. Qu’il s’agisse de la filière industrielle, horticole ou espaces verts, l’objectif est de positiver le handicap par l’apprentissage de compétences.

Cet établissement médico-social de service d’aide par le travail fait partie de l’Association Dervoise d’Action Sociale et Médico-Sociale (ADASMS) qui compte 7 structures. Il accueille une centaine de travailleurs en situation de handicap mental qui, en parallèle de ses activités professionnelles, bénéficie d’activités de soutien : entretien psychologique, relaxation, sport, santé. « Depuis une dizaine d’années, nos missions ont évolué. Nous offrons des conditions de travail qui favorisent à la fois leur enrichissement personnel tout en se rapprochant du milieu ordinaire, pour leur permettre de quitter l’ESAT suivant leurs capacités et leur projet professionnel » explique Béatrice Egu, directrice de l’ESAT. Si ces cas d’insertion professionnelle restent à la marge, l’ESAT propose des contrats de mise à disposition de 2 ans maximum. Ainsi, un travailleur est palefrenier au Haras de Montier-en-Der et une autre travaille dans un hôtel-restaurant de la commune dervoise. « Nous nous efforçons de les rendre fiers de leur métier et de ce qu’ils savent faire » confie Béatrice Egu. Au quotidien, 13 moniteurs d’ateliers accompagnent les travailleurs avec des approches psychologiques adaptées.

 

Acteur économique aussi

L’ESAT de Puellemontier rayonne sur les départements voisins autour de trois secteurs d’activités. L’horticulture comprend la production et la vente de plants floraux et potagers. En lien avec le conservatoire botanique national du bassin parisien, l’ESAT a mis en place Educaflore. Il s’agit de multiplier les semences de fleurs de la région identifiées en danger, pour assurer leur préservation. En matière d’espaces verts, entretien et création de massifs sont proposés pour les particuliers, entreprises et collectivités. La filière industrielle est spécialisée dans le conditionnement, la mécanique générale et le montage assemblage. Des entreprises comme les Fonderies de Brousseval et Montreuil, Yanmar, Evinox ou Nogent 3 étoiles font confiance à l’ESAT. « Si la recherche de profits n’est pas notre motivation première, nous devons cependant être rentable » affirme la directrice.

[ Publié le : lundi 4 mars 2019, à 8h30 ]

[ Dernière mise à jour : lundi 25 février 2019, à 10h37 ]

Retour