• Accueil
  • Brèves
  • Le Contrat de Ville à Saint-Dizier : nouveaux projets au service des habitants

Le Contrat de Ville à Saint-Dizier : nouveaux projets au service des habitants

Solidarité

Lors du Conseil communautaire lundi 3 juin, les élus de la Communauté d’agglomération Saint-Dizier, Der & Blaise ont délibéré pour le Contrat de Ville 2019. Une quinzaine de structures sélectionnée par le Service politique de la Ville et l’Etat (Commissariat général à l’égalité des territoires) œuvreront tout au long de l’année, dans le quartier du Vert-Bois, pour renforcer la cohésion sociale, améliorer le cadre de vie dans le cadre du programme de renouvellement urbain (Anru 2) et participer au développement économique, par l’insertion.

« Les projets retenus ont pour objectif de freiner la précarité dans le quartier du Vert-Bois et d’améliorer la qualité de vie des habitants. Cette année, plusieurs d’entre eux sont en attache directe avec le nouveau programme de renouvellement urbain » annonce Virginia Clausse, Conseillère déléguée de l’Agglomération en charge de la Politique de la Ville. Ainsi, une quinzaine de structures, représentants une vingtaine de projets, vont être financées au cours de l’année pour un montant total de 520 000 €, financé à part égale entre l’Etat et la Communauté d’agglomération.

Pour bénéficier de subventions, les associations et porteurs de projets doivent articuler leurs actions et leurs projets autour de trois objectifs : la cohésion sociale ; le cadre de vie / le renouvellement urbain ; et le développement économique / insertion. Des projets nouveaux, en lien avec le renouvellement urbain et notamment le projet ANRU 2 ont été sélectionnés à l’instar de l’expérimentation du compostage collectif porté par les Ateliers de la Vallée de la Marne ou la mise en place d’un chantier nature participatif, par le Centre permanent d’initiative pour l’environnement du Pays de Soulaines.

La Communauté d’agglomération Saint-Dizier, Der & Blaise, représentée par le Service politique de la Ville, se positionne comme une interface aiguillant les associations et les porteurs de projets, dès le mois de décembre lors des candidatures, pour qu’ils inscrivent leur action dans les orientations du Contrat de Ville. Tout au long de l’année, ils sont pilotés par la Communauté d’agglomération et ses partenaires, en lien avec le Conseil citoyen.

Le contrat de ville a été conclu en juin 2015, par l’Agglomération et ses partenaires, il est prorogé jusqu’en 2022 suite à une décision de l’Etat. Il concerne spécifiquement le quartier du Vert-Bois à Saint-Dizier, retenus parmi 1300 quartiers en France. Depuis 2015, 2 661 600 € ont permis de financer les projets retenus en faveur des habitants.

 

Les associations retenues et leurs projets :

Association départementale d’aide aux justiciables (ADAJ)

  • « Intervenant social au Commissariat de Police de Saint-Dizier »
    Accueil, écoute, information, soutien psychologique et moral, et orientation de personnes victimes d'infractions pénales. Un psychologue intervient 2.5 jours par semaine au commissariat pour aider les personnes vulnérables et les orienter. Avec cette action il s’agit de prévenir la délinquance
  • « Aide aux victimes d’infractions pénales »
    Ecoute, soutien psychologique et moral, information, accompagnement et orientation des personnes victimes d’infractions pénales vers des services professionnels spécialisés. Par l’intermédiaire de cette action réalisée au sein de la MJD, l’ADAJ maintient et développe l’accès au droit.

Agence nationale pour la formation professionnelle des adultes (AFPA)

  • « Femmes bricoleuses et autonome »
    L’association répond de façon concrète à un besoin immédiat émis par les femmes, notamment celles vivant au quartier du Vert-Bois, en proposant un accompagnement. Après avoir suivi des ateliers, elles seront en capacité de réaliser des travaux d’entretiens dans leur logement.

ArchéOlonna

  • « Je découvre mon patrimoine archéologique »
    Environ trente enfants, répartis par groupes d’âges (12-14 ans et 15-18 ans) participeront à des ateliers mêlant plusieurs domaines scientifiques qui leurs permettront d’affuter leur esprit critique, en lien avec le patrimoine archéologique local.

Au coin de l’ébène

  • « Un court à l’école »
    Trois écoles élémentaires du quartier du Vert-Bois et la classe de 5e Segpa du collège Anne Frank réaliseront un court-métrage et pourront par cet intermédiaire découvrir les métiers du cinéma.

Ateliers de la Vallée de la Marne (AVM)

  • « Expérimentation autour du compostage collectif en pied d’immeuble sur le quartier du Vert-Bois »
    Ce projet, s’adressant aux habitants du quartier, participe à la requalification et à l’animation des espaces publics, tout en les sensibilisant à leur mode de consommation. A travers la création de trois sites de compostage collectif et d’informations, les habitants réduiront leurs déchets et participeront à la préservation de l’environnement.
  • « Réalisation de petits travaux du bâtiment et d’espaces verts »
    Par l’intermédiaire d’ateliers de chantiers d’insertion, les participants accompagnés des encadrants d’AVM acquerront de nouvelles compétences et aptitudes et s’inscriront dans une démarche d’insertion professionnelle.

Conseil Départemental d’Accès au Droit (CDAD)

 

  • « Rencontres annuelles ciné-justice »
    Près de 400 lycéens assisteront à des projections et débats, portant sur un thème visant à leur éducation au respect de la loi, à la prévention de la délinquance et les sensibilisant à la citoyenneté.

Centre d’information sur les droits des femmes et des familles (CIDFF)

  • « Permanences juridiques à la Maison de la Justice et du Droit »
    Information globale dans les domaines de l'accès aux droits, de l'aide aux femmes victimes de violence, du soutien à la parentalité… prévention précoce de la délinquance. Information sur les droits et accompagnement dans les démarches

Collège Anne Frank

 

  • « Apprendre à gérer ses émotions pour favoriser l’apprentissage »
    Des ateliers et temps de relaxation vont être programmés avec les élèves, et leurs parents, pour échanger et les aider à mieux maitriser leurs émotions pour qu’ils puissent prendre confiance en eux et mieux réussir dans leur scolarité.
  • « Le théâtre en éducation prioritaire : regarder et pratiquer »
    Il s’agit de former les enseignants, d’impliquer les parents et de faire pratiquer le théâtre aux élèves. Le travail, favorisant la cohésion sociale et le vivre-ensemble, sera restitué lors du festival Mai’Scènes.

Réseau Active – COPE

  • « Préparation à l’emploi »
    Il s’agit de permettre l’insertion durable des personnes en difficultés d’accès à l’emploi. Des découvertes de plusieurs univers de métiers sont programmées : propreté, commerce, hôtellerie-restauration, numérique, tertiaire… le dispositif « 1 parcours/ 1 emploi » sera lancé par la même occasion.

Centre permanent d’initiative pour l’environnement du Pays de Soulaines

  • « Espace mémoire »
    Sur les espaces laissés libres par la démolition d’immeuble dans le cadre du NPRU, un chantier nature sera créé pour mettre en valeur la mémoire du quartier, tout en fédérant et faisant participer les habitants pour ainsi renforcer le lien social dans le quartier.

Centre socioculturel

  • « Conseil citoyen »
    Les membres du Conseil citoyen bénéficient de moyens financiers afin de participer et de s’impliquer dans la construction d’actions et de projets pour lutter contre les inégalités et favoriser le développement économique et la cohésion sociale.

Initiales

  • « Lire et écrire à Saint-Dizier, une contribution à la lutte contre l'illettrisme »
    Il est question de renforcer les connaissances et les compétences de la personne accompagnée en lien avec le projet identifié : passer le code de la route, gérer son budget, accompagner son enfant dans sa scolarité, écrire un message….

Mouvement pour une alternative non-violente (MAN)

 

  • « Pour un meilleur vivre-ensemble »
    Une multitude d’activités (contes, débats, ateliers d’écriture et d’expression artistique…) conduiront à la réalisation d’une exposition où les participants présenteront leurs rêves pour construire un monde où chacun a sa place. Avec cette action, l’objectif est de dépasser les peurs face aux différences pour faire preuve de bienveillance avec les autres.

Maison pour un accueil solidaire (MAS)

  • « Atelier cuisine de restauration solidaire »
    Apprendre à confectionner et servir des repas à base de produits de production locale à destination de personnes défavorisées, avec un objectif de 10 convives par jour, 5 jours par semaine, 47 semaines par an.
  • « Développement d’un atelier vélo participatif, solidaire et mobile »
    Cette action favorise la pratique du vélo en revalorisant les cycles et en les remettant en circulation. Les usagers et habitants seront formés, sensibilisés à la réduction des déchets et acquerront les bases pour devenir autonomes.

Saint-Dizier Basket

  • « Parcours citoyen et éducatif »
    Dans le cadre d’une pratique sportive et associative, les jeunes sont accompagnés pour devenir autonome dans la gestion du club et mieux s’insérer dans la société et la vie citoyenne. Les parents sont, eux aussi, sollicités pour s’intégrer dans la vie du club et assurer leurs missions éducatives.

Tremplin 52

 

  • « Actions ponctuelles d’insertion »
    Après avoir porté des actions d’insertion autour des métiers de la logistique, l’association envisage d’étendre son opération aux métiers du bâtiment.

[ Publié le : mardi 11 juin 2019, à 11h16 ]

[ Dernière mise à jour : mercredi 3 juillet 2019, à 10h12 ]

Retour