Chevillon

En limite de Meuse, Chevillon s’étire au creux d’un val perpendiculaire à la vallée de la Marne, un patrimoine géologique vieux de 14 millions d’années où la vie a pris racine il y a bien longtemps.

Chevillon par monts et par vaux

Chevillon se situe dans le Vallage, un relief typique de l’Est champenois constitué de vallées et plateaux successifs. Un camp néolithique ancien de 5 000 ans atteste déjà de la présence humaine, puis aussi des vestiges d’une villa « domaine agricole » érigé sous l’occupation romaine au hameau La Landre. Lieu de passage entre les vallées de la Saulx et de la Marne, le territoire subit les invasions des Alamans, des Francs, des Vandales et des Huns. Au Moyen-Age, en 1131 Chevillon cavillonis de « cavillo » signifiant creux ou cavité apparaît pour la première fois dans une correspondance entre le pape Innocent II et l’évêque de Châlons. Grâce à la présence de l’abbaye Saint-Urbain, il reviendrait aux moines l’implantation d’un vignoble sur les coteaux. Zone frontière entre le comté de Champagne et le Duché de Lorraine, Chevillon a été dévasté maintes fois jusqu’au retour de la stabilité régionale après la Révolution et son essor économique.

Aujourd’hui l’activité économique est éclectique

L'économie au fil des siècles

L’exploitation des ressources naturelles du sous-sol et sol font la richesse de Chevillon. Mais à l’aube du XIXe siècle le travail en usine, facilité par une relative mécanisation, attire la main d’oeuvre occupée depuis 800 ans à la culture de la vigne. Après 1855, la concurrence des vins du midi acheminés par le chemin de fer ont raison du commerce vinicole. La présence de gisements ferreux associé à la maîtrise de l’énergie hydraulique, qu’alimentent une quinzaine de sources, développent la métallurgie et des hauts fourneaux fonctionnent de 1553 à 1885. La pierre de Chevillon réputée pour sa solidité compte 50 lieux d’exploitation et en 1768 une route est spécialement aménagée vers Saint-Dizier et ses ports fluviaux pour assurer son négoce avec Paris. Malheureusement l’arrivée du béton entraîne la fermeture de la dernière carrière en 1970, cédant un habitat de choix aux chauves-souris. 

Aujourd’hui l’activité économique est éclectique : Arcelor Mittal fabrique des pièces automobiles, Sotecmo sous-traite des travaux de soudure et d’usinage, Champ’ Yonne développe la myciculture, enfin la fromagerie Delin-Fairise élabore le traditionnel Chevillon. 5 exploitations agricoles pratiquent l’agriculture céréalière et l’élevage laitier.

Un bassin de vie doté d'équipements et de services

Administrativement chef-lieu de canton de 1800 à 2015, Chevillon, Sommeville, Breuil-sur-Marne et le hameau La Landre forment une commune associée depuis 1972 et ont intégré l’Agglomération Saint-Dizier, Der et Blaise. Les habitants bénéficient des équipements et prestations les plus courants : une micro-crèche, une halte-garderie, des établissements scolaires (de la maternelle au collège), des commerces de proximité (boulangerie, épicerie, coiffeur et agence postale), des services de santé (médecin généraliste, 3 infirmières libérales, une pharmacie, accompagnement aux personnes à domicile), ainsi qu’une médiathèque, 2 stades et un gymnase. Le tissu associatif dispense de nombreuses activités sportives et de loisirs parmi lesquelles le tir, la fanfare municipale, une troupe de théâtre.

Cette page a-t-elle répondu à vos attentes ?

Coordonnées

Chevillon

majpkhirieb7.cheznbqvillon@wmlhlfanadwnvoo.fcsuarsgzb

Hôtel de Ville
42, Grande rue
52170 Chevillon

Tel : 03 25 04 40 89

http://communedechevillon.fr/