Sommancourt

Sur les hauteurs entre la Blaise et la Marne, à seulement quelques minutes de Wassy, Sommancourt, un des plus petits villages de l’Agglomération, est un havre de tranquillité entre champs et forêts.

Sur les traces du passé à Sommancourt

Liliane Pincemaille, à la tête de la mairie pour son 4e mandat consécutif, connaît chacun des 65 habitants. « Nous comptons des retraités mais aussi des actifs qui travaillent pour la plupart à Wassy et quelques-uns à Joinville. Il y a aussi une dizaine d’enfants. L’école communale ayant fermé ses portes dans les années 60, un bus conduit les élèves de primaire jusqu’au groupement scolaire de Magneux et les collégiens jusqu’à Wassy. Côté services, la boulangerie de Curel assure un passage quotidien et nous pouvons également nous faire livrer en fruits et légumes. Notre village reste attractif, nous n’avons pas de logement vacant et des particuliers ont l’intention de proposer des terrains à vendre. »

Les richesses du passé

Sommancourt vous invite à la balade bucolique, à la découverte du patrimoine de la commune.

D’abord la fontaine d’Aunot. Ce beau lavoir semi-enterré, situé à l’extérieur du village dans un écrin de verdure, a été construit au début du XIXe siècle en pierres de taille et restauré il y a quelques années. Alimenté par une source naturelle, il fonctionnait à cette époque trois mois par an pour écraser et laver le minerai. Un certain Clausse, maître de forge, l’exploitait alors. Le minerai propre était ensuite acheminé vers les forges de Sommevoire pour être transformé en métal. Le lavoir était aussi le lieu de rencontre des lavandières venues laver et rincer le linge. Aujourd’hui l’endroit invite à la rêverie ; vous imaginez sans mal la vie passée de la fontaine d’Aunot.

Revenez au centre du village et poussez les portes en chêne massif de l’église saint Bénigne. Datant de la première moitié du XIIIe siècle pour une part et du XVIIIe siècle pour une autre, son choeur gothique abrite un autel de bois peint de plusieurs couleurs. En arrièreplan, une vaste peinture datant de 1853 évoque le martyr de saint Bénigne. Sous l’arche, une poutre de gloire en fer forgé rappelle que vous êtes sur un territoire de fonderies.

En sortant de l’église, dans le jardin voisin qui n’est autre que celui de Madame le Maire, vous apercevrez une statue de la Vierge Marie surplombant un autel de pierre. Cet endroit aurait été autrefois une cure mais aucun document officiel ne permet de l’affirmer.

A la recherche des amoureux

De nombreuses inscriptions sur les murs du lavoir sont la trace présente du passé. Une en particulier a retenu notre attention, comme sortie du temps. Un mardi de juin 1943, « JO et AM » sont venus à la fontaine et y ont laissé leur empreinte. Que se sont-ils promis ? Là encore, laissez courir votre imagination !

Cette page a-t-elle répondu à vos attentes ?

Contactez nos services

Sommancourt

commune.degrhau.soneommancourt@wanadoo.fr

Hôtel de Ville
Grande Rue
52130 Sommancourt

Tel : 03 25 55 91 95