Troisfontaines-la-Ville, Villiers-aux-Bois, Avrainville et Flornoy, communes associées

Communes associées depuis 1972, elles regroupent 440 habitants. Au coeur de la forêt du Val ou en lisière, les quatre villages peuvent profiter d’un paysage verdoyant et boisé, où il fait bon vivre.

Au coeur d’un écrin forestier

Entre Marne et Blaise, Troisfontaines-la-Ville, Villiersaux-Bois, Avrainville et Flornoy sont quatre communes associées depuis 1972, au coeur d’un paysage verdoyant et boisé. « Les habitants peuvent profiter d’un cadre de vie agréable et paisible, où chaque village possède des installations, un tissu économique et associatif qui dynamisent l’ensemble du territoire », explique Bernard Menaucourt, maire des communes associées depuis 1991.

Au fil de l’année, les habitants peuvent se réjouir des nombreuses animations qui sont proposées dans chacun des quatre villages, organisées par les associations de chacun d’eux. Ainsi, un videgreniers est organisé chaque année sur les communes de Flornoy et de Villiers-aux-Bois, ainsi qu’une vente d’objets créatifs deux fois par an dans cette dernière. La fête patronale se tient à la Saint-Martin dans la commune d’Avrainville, qui abrite l’association « Joie de vivre », proposant des activités pour les seniors. Lesquels peuvent également compter sur un repas annuel pour se retrouver dans la bonne humeur à Magneux.

Le territoire compte également un terrain de football et l’école maternelle des « 9 épis » à Avrainville. Accueillant les enfants de neuf villages environnants, elle propose également un service de garderie. Chaque village compte un logement communal.

Troisfontaines-la-Ville et Villiers-aux-Bois disposent d’une salle de convivialité. « Celle de Troisfontaines est rénovée et celle de Villiers-aux-Bois est en cours de mise en conformité électrique. Nous allons également réparer la toiture », explique le maire.

Un patrimoine conséquent

La municipalité a la lourde charge de ses quatre clochers et des divers monuments qui jalonnent son territoire. Parmi ceux-ci, deux statues religieuses et un monument commémoratif érigé par la famille Navarre Basset, originaire de Villiers-aux-Bois, dont un des membres, Jean-Louis Basset, s’était distingué lors des campagnes du Nord, de Sambre et de Meuse, durant les guerres
napoléoniennes. Si l'église du bourg et celle de Villiers-aux-Bois ne sont pas très anciennes, celle d’Avrainville, placée sous le patronage de saint Martin, est un rare témoin d’église fortifiée dans la région. Sa nef surélevée ainsi qu’une bretèche protégeant la porte d’accès au sud permettait à la population de se réfugier dans l’édifice. Celle de Flornoy, quant à elle consacrée à saint Julien, conserve une cloche très ancienne « fondue en 1528 par un dénommé Heme Fèvre », explique fièrement Jacqueline Houzé, adjointe au maire.

Les prétextes à la promenade et à la découverte ne manquent donc pas sur ce territoire empli d’histoire, à la charmante vivacité.

L’aviateur René Mesmin

Né le 9 mars 1897 à Villiers-aux-Bois, René Mesmin était un aviateur français. Du 7 au 10 juin 1931, il dépassa les 10 000 km sur un Dewoitine 33 Trait d'union, en compagnie de Joseph Le Brix et du chef pilote Marcel Doret. Dans une nouvelle tentative de record en ligne droite, il décolla de Paris pour rejoindre Tokyo le 11 septembre 1931. Pris dans le mauvais temps, l’appareil s’écrasa dans l’Oural. Marcel Doret fut le seul survivant. Une plaque en l'honneur de l'aviateur est apposée sur la façade de la mairie de son village natal.

Cette page a-t-elle répondu à vos attentes ?

Contactez nos services

Troisfontaines-la-Ville

Hôtel de Ville
Grande Rue
52130 Troisfontaines-la-Ville

Tel : 03 25 55 99 30

<spafen clfuhsaass="sepwo8_boro7xyder purplitwle">2zfspaxusin>mairie.troisfontavlrineslavilleee@oranlbge.frsq (magq5zdir4a+foie.troimosfonta5x26ines7ula0ip0eville@oradf4nge.5rfr)