Budget 2021

Le budget primitif de la Ville de Saint-Dizier pour l’année 2021 a été adopté par le conseil municipal du 11 février dernier. Près de 65 millions d’euros seront consacrés à l’amélioration du cadre de vie et du quotidien des Bragards mais aussi à des projets d’attractivité pour la Ville, et pour le territoire plus largement.

Les grands projets au coeur du budget

« Ce budget a été élaboré dans un contexte national difficile, marqué par une crise sanitaire majeure qui dure depuis un an maintenant. 400 000 € de dépenses imprévues ont été consacrées pour soutenir la population, les entreprises et les commerçants. Nous pouvons compter sur le soutien de l’état qui a confirmé le maintien des dotations aux collectivités territoriales » explique Franck Raimbault, adjoint aux finances. Le budget municipal 2021 s’élève à près de 65 millions d’euros avec plus de 29 millions d’euros de fonctionnement et 35 millions d’euros d’investissement.

La section de fonctionnement regroupe, comme son nom l’indique, les dépenses nécessaires au fonctionnement de la collectivité : charges à caractère général, de personnel, de gestion courante, intérêts de la dette, dotations aux amortissements, provisions. Au titre des recettes, les dotations et subventions diverses comptent pour plus de 12 millions d’euros et la levée des différents impôts et taxes pour plus de 11 millions d’euros. Les recettes des prestations comme les services périscolaires, ou la redevance d’occupation du domaine public communal sont de l’ordre de 600 000 €.

Les taux d’imposition sont reconduits sans augmentation pour 2021 :

  • Taxe d’habitation : 11,32 %
  • Taxe foncière sur les propriétés bâties : 24,10 %
  • Taxe foncière sur les propriétés non bâties : 31,53 %

Pour la section d’investissement, les dépenses se partagent entre les travaux, les acquisitions de terrains ou de bâti, et le remboursement du capital des emprunts (3,3 millions d’euros). Les recettes sont constituées des emprunts, de l’autofinancement, et des dotations et subventions de l’état et des partenaires de la Collectivité (FEDER, ANRU, Région Grand Est, Département de la Haute-Marne, GIP Haute-Marne, CAF, etc.).

La Ville investit !

Pour les associations

Au-delà des 900 000 € de subventions versées aux associations, la municipalité consacre plus d’un million d’euros pour la réhabilitation du refuge Andrée Guérin dont les travaux devraient débuter cette année.

Pour son patrimoine

470 000 € sont inscrits à l’entretien des lieux de culte dont 70 000 € pour des études de rénovation de l’église Notre-Dame.

La réfection des Petites Halles (480 000 €) doit permettre la réouverture de celles-ci pour les fêtes de fin d’année. à noter aussi qu’un ravalement de la façade de la Tour Miko est programmé.

Pour l’enseignement

Plus de 400 000 € sont injectés dans le milieu scolaire avec notamment la réfection des sanitaires de l’école Jules Ferry, des frais d’études pour l’école Langevin Wallon, des travaux divers de sécurisation des établissements, et le renouvellement de matériel informatique et de vidéoprojecteur interactif.

Pour la culture

La somme de 55 000 € sera investie pour l’acquisition et la restauration d’oeuvres d’art au Musée. Le Centre socioculturel va bénéficier d’aménagements au niveau du secteur enfance et du sas d’accueil.

Pour le sport et la jeunesse

Les travaux au stade Charles Jacquin (1,7 M €) vont se poursuivre avec la construction d’une piste d’athlétisme couverte, l’aménagement d’un terrain synthétique, de vestiaires et de tribunes. La réfection des sanitaires du CLEL (210 000 €) permettra d’accueillir les enfants dans de meilleures conditions. L’ entretien des aires de jeux (86 750 €) participe au cadre de vie.

Pour le sport et la jeunesse

Les travaux au stade Charles Jacquin (1,7 M €) vont se poursuivre avec la construction d’une piste d’athlétisme couverte, l’aménagement d’un terrain synthétique, de vestiaires et de tribunes. La réfection des sanitaires du CLEL (210 000 €) permettra d’accueillir les enfants dans de meilleures conditions. L’ entretien des aires de jeux (86 750 €) participe au cadre de vie.

Pour l’aménagement urbain

Les grands aménagements capitalisent plus de 8 millions d’euros. Ces différents chantiers sont majeurs pour l’amélioration du cadre de vie des habitants et pour l’attractivité de la ville.

Le pôle d’échanges multimodal devrait faire l’objet d’une concertation avec les utilisateurs pour répondre à leurs besoins.

Dans le cadre du programme ANRU 2, l’est du Vert-Bois va bénéficier d’aménagements paysagers pour faire la part belle à la verdure : prolongement de la forêt existante, espaces enherbés, prairies hautes. Le projet autour du centre commercial du Vert-Bois doit entrer en phase opérationnelle cette année et débutera avec la démolition des bâtiments existants.

La rénovation de la rue Jean Camus dans son intégralité, depuis l’intersection avec l’avenue du Président Kennedy jusqu’à la jonction avec le boulevard du Colonel Entrevan, prévoit l’aménagement de places de stationnement, la plantation d’arbres et une voie cyclable. Le projet est en phase d’esquisses. Toujours au Vert-Bois, la transformation du Boulevard Henri Dunant se poursuit.

Les Berges de Marne vont accueillir d’ici l’été une zone de loisirs et de sports (voir numéro 49 de Saint-Dizier, Der et Blaise Mag’).

Des travaux sont prévus rue Lamartine pour aménager un parking provisoire et préparer l’installation d’un restaurant. À noter que l’entretien des voiries s’élève à 1 million d’euros.

Contactez nos services

Direction Générale des Services

dgs@4v8mairie-uq5asainvfortdizier.fr

Cité Administrative
12 rue de la Commune de Paris
52115 Saint-Dizier cedex

Tel : 03 25 07 31 31

Une compétence Une compétence de la ville de Saint-Dizier